Blog

Je blogue de temps en temps. C'est amusant, comme un mini journal intime mais livré à la lecture de chacun-e.

J'avais arrêté d'écrire mon Journal quand une soi-disante amie me l'avait volé à l'internat, à Nîmes. Cette idiote l'avait lu et avait cru utile d'ajouter son commentaire méprisant, disant que c'était nul d'écrire ça. Je finis par le récupérer. Le lendemain, elle vient vers moi avec un grand sourire. Elle fût surprise que je ne lui adressasse (un subjonctif imparfait, faut bien l'utiliser) pas la parole. Mais alors, plus jamais. Là, elle ne s'y attendait pas. Depuis, je n'ai plus voulu tenir de Journal. L'impact des événements dure tellement longtemps parfois. J'avais 17 ans.

1
2